Stabilisateur Airbird Uoplay : ou comment filmer comme un professionnel avec un iPhone ou une action cam

La prise en main du stabilisateur Airbird Uoplay

Etre producteur ! C’est vraiment l’impression que l’on a en utilisant le stabilisateur d’Airbird Uoplay.

Stabilisateur Airbird Uoplay

Stabilisateur Airbird Uoplay

Une fois le smartphone (au maximum un 6 pouces) ou autre action cam accrochés , il suffit d’un appui sur le bouton pour activer les 3 moteurs de stabilisation. Très réactifs, ils suivent tous nos mouvements.

Il est alors très facile de suivre une personne en marchant, et encore plus simple de faire un balayage sur un panorama. Tous les mouvements parasites sont gommés par les moteurs, les transitions sont très douces et aucune saccade ne viendra gâcher votre séquence.

J’ai même essayé de filmer avec mon iPhone 7 en courant et le résultat est bluffant de fluidité.

Stabilisateur Airbird Uoplay

Stabilisateur Airbird Uoplay

Une petite croix directionnelle permet de faire des mouvements de camera encore plus précis et doux, très utiles sur des plans rapprochés.

La seule limite de cet objet résidera dans les mouvements de caméra brusques ! Si vous faites des mouvements rapides pour filmer d’un côté ou de l’autre, les moteurs ne pourront pas suivre.

Voici une liste non exhaustive des situations où l’Airbird saura être exploité au maximum de ses capacités :

  • en montant des marches, en courant, en marchant, en skiant
  • en faisant des changements de plan en douceur
  • enfin en faisant des micros mouvements de camera en parfaite fluidité

Un produit aux finitions parfaites

Côté fabrication, je n’ai pas grand chose à reprocher à ce stabilisateur. Très robuste et plutôt « lourd » (dans le bon sens du terme, ne craignez pas une tendinite en l’utilisant 30min), il tient bien en main et inspire la confiance. J’aurais cependant préféré une batterie avec recharge par USB plutôt que des piles.

Une nouvelle version de ce stabilisateur va être proposée sur MacWay. Dès qu’elle sera disponible, je vous mettrai un lien.

Commenter cet article

Show Buttons
Hide Buttons